Le Gerbera

Le Gerbera

Quand arroser la Gerbera

Le gerbera doit être arrosé régulièrement. Le sol qui l'héberge doit nécessairement toujours être bien humidifié mais il ne doit en aucun cas être trempé car l'eau stagnante est un ennemi acharné de cette plante. Dans le cas malheureux où cette situation se présente, en effet, le gerbera peut pourrir irrémédiablement. Cette règle très importante dans la culture du gerbera, doit être absolument respectée également en ce qui concerne la soucoupe. Quelle doit être la fréquence correcte à laquelle ces arrosages doivent avoir lieu? Ils dépendent essentiellement de la saison de l'année dans laquelle vous vous trouvez. En été, le gerbera peut être arrosé tous les deux jours, en moyenne 4 fois par semaine. En hiver, il faut s'attendre à une réduction drastique et s'assurer simplement que le sol est bien humidifié.


Cultivez le gerbera

La culture du gerbera n'est en aucun cas une opération compliquée et peut être réalisée même si vous n'avez aucune expérience et que vous disposez de peu d'espace. Le sol idéal pour la culture doit simplement être très fertile et riche en substances organiques. Celles, en particulier, riches en humus sont idéales. Les sols doivent également être correctement drainés. Le gerbera ne nécessite pas de soins particuliers. La taille, aussi, est normalement effectuée très rarement car, en séchant, les fleurs et les feuilles tombent indépendamment. L'élimination des résidus est très importante car l'aération correcte du sol est essentielle. Le gerbera se reproduit par graines et par bouturage, généralement entre le printemps et la fin de l'été. Dès qu'elle pousse, la plante doit être traitée comme un spécimen adulte.


Comment et quand fertiliser le gerbera

Comme pour toute autre plante, même dans la culture du gerbera, l'opération de fertilisation est d'une importance fondamentale. Normalement, il est bon d'utiliser un engrais caractérisé par une formulation liquide qui doit être administrée au sol (et donc à la plante) lors des opérations d'arrosage après avoir été convenablement diluée avec la bonne quantité d'eau. Les engrais contenant du phosphore et du potassium sont d'excellents éléments essentiels pour une culture correcte du gerbera. L'azote est également important. Cependant, il faut être particulièrement prudent avec ses quantités car, s'il est excessif, il peut endommager irrémédiablement le développement des fleurs. La fertilisation est normalement effectuée après la floraison des pousses et toutes les deux semaines, soit tous les 15 jours.


La Gerbera: Exposition et maladies affectant le gerbera

La culture du gerbera, pour être vraiment efficace, doit prévoir une exposition correcte de la plante. Les gerberas aiment le soleil et ont besoin d'environnements lumineux. Même la lumière directe du soleil n'est absolument pas un problème pour cette plante. Tout cela s'applique à la saison estivale. En hiver, il faut faire particulièrement attention aux conditions météorologiques car les intempéries et les basses températures sont des ennemis acharnés du gerbera. Il existe diverses maladies que les gerberas peuvent rencontrer. Par exemple, le soi-disant «mal blanc» est important, caractérisé par des taches blanches et normalement causé par des fertilisations incorrectes. Pour y remédier, vous pouvez utiliser un peu de coton imbibé d'alcool à passer doucement sur les feuilles.


Vidéo: Caring for your Gerbera Daisy