Lippia citriodora

Lippia citriodora

Comment irriguer Lippia Citriodora

Lippia Citriodora est une plante qui aime les environnements avec un taux d'humidité élevé. L'opération d'irrigation doit être fréquente pendant les périodes d'activité maximale, généralement de mars à septembre, sur une base hebdomadaire. Pendant l'été, surtout dans les moments les plus secs, l'arrosage doit être fait deux fois par semaine. Il est fondamental d'utiliser des sols bien drainés car Lippia Citriodora est très sensible aux phénomènes d'asphyxie racinaire, qui peuvent être provoqués par la stagnation de l'eau. Pour maintenir un certain taux d'humidité pendant de longues périodes, afin d'éviter que le sol ne se dessèche, il peut être utile d'appliquer la méthode du paillage, qui consiste à déposer une couche de feuilles ou d'autres résidus végétaux sur le sol. Pendant l'hiver, les arrosages doivent être drastiquement réduits car la plante est en état de repos végétatif.


Culture de Lippia Citriodora

Lippia Citriodora est une plante arbustive qui a une durée de vie moyenne d'environ 15 ans. Il peut atteindre des dimensions considérables, en fait sa hauteur maximale est d'environ 2 mètres pour une largeur de 1,5 mètre. Le climat idéal pour cette plante est tempéré, pendant la phase d'activité la température minimale doit être d'environ 16 ° C. Il ne tolère pas de très basses températures, en effet en dessous de 0 ° C le système racinaire de la plante peut subir des dommages considérables et il est donc nécessaire, pendant l'hiver, de pailler afin de protéger les racines du gel. Le sol doit avoir un bon drainage et ne doit pas être très compact. Lippia Citriodora n'aime pas l'exposition directe au soleil et il est donc conseillé de la placer dans des endroits ombragés ou semi-ombragés. La multiplication de cette plante peut avoir lieu à la fois par graine et par bouture. Le semis peut être effectué lorsque la température minimale est de 15 ° C. La collecte des feuilles de Lippia Citriodora peut se faire deux fois par an, en plein été et à la fin octobre.


Fertilisation de Lippia Citriodora

La fertilisation doit se faire pendant la période d'activité de la plante, de mars à fin septembre. Lors de la phase d'éveil végétatif, au printemps, il est conseillé de fertiliser tous les mois en utilisant des engrais complets, contenant de l'azote, du phosphore et du potassium et des micro-éléments métalliques tels que le fer, le magnésium et le cuivre. Pendant l'été, des engrais azotés et soufrés doivent être utilisés afin d'augmenter la production d'huile essentielle par les cellules végétales. L'engrais, pendant l'été, doit être administré sous forme liquide, afin d'éviter les phénomènes de déshydratation, en diluant l'engrais dans l'eau d'irrigation, avec un rapport eau engrais de 1: 3. En hiver, la fertilisation doit être suspendue car la plante est en phase d'inactivité.


Lippia citriodora: Maladies et remèdes

Lippia Citriodora est généralement résistante à la plupart des parasites. Si les feuilles ont une couleur chlorotique et de la moisissure blanche, cela signifie que la plante a été attaquée par un champignon, l'oïdium. Pour éliminer ce parasite, il est nécessaire d'utiliser des produits fongicides, tandis que pour empêcher son développement, des traitements avec des produits à base de cuivre peuvent être effectués deux fois par an, généralement au début du printemps et juste avant l'été. Si sur les feuilles nous remarquons la présence de corps brunâtres ou blancs, cela signifie que l'arbuste a été infesté de cochenilles. Ces insectes peuvent conduire à un affaiblissement de la plante et peuvent être tués grâce à l'utilisation d'insecticides. Si les feuilles sont jaunes avec des taches noires, cela signifie que la plante a été affectée par les acariens rouges. Ces organismes peuvent endommager irrémédiablement les feuilles et pour les éliminer il est conseillé d'intervenir avec des acaricides.




Vidéo: Aromatiche e non solo coltivazione e uso: Lippia citriodora, dulcis, alba