Tarifs IRPEF 2002-2003

Tarifs IRPEF 2002-2003

Tarifs IRPEF 2003

L'impôt brut est déterminé en appliquant au total des revenus, déduction faite des charges déductibles indiquées à l'article 10 de la loi du 27/12/2002 n. 289 (loi de finances 2003) et la déduction pour assurer la progressivité de l'impôt visé à l'article 10-bis (toujours de la loi de finances 2003), les taux suivants par tranche de revenus:

Tranches de revenus (chiffres en euros)

Les taux (%)

Jusqu'à 15 000

23

Plus de 15 000 et jusqu'à 29 000

29

Plus de 29 000 et jusqu'à 32 600

31

Plus de 32 600 et jusqu'à 70 000

39

Plus de 70 000

45


Si seuls les revenus de pension n'excédant pas 7500 € contribuent à la formation du revenu total, les revenus fonciers pour un montant n'excédant pas 185,92 € et celui de l'unité immobilière utilisée comme résidence principale et les accessoires y afférents ne sont pas dus. Si, dans les mêmes conditions que pour la période précédente, les revenus de pension dépassent 7 500 euros mais pas 7 800 euros, la part nette de l'impôt dépassant éventuellement la différence entre le revenu total et 7 500 euros n'est pas due.
L'assiette de l'impôt sur le revenu des personnes physiques (pour rendre le nouveau régime fiscal plus avantageux malgré le passage du premier taux de 18 à 23%) est réduite grâce à un mécanisme de déduction spécifique présentant les caractéristiques suivantes:
1) les déductions sont diversifiées par type de revenus: de l'employé, de la pension, du travail indépendant;
2) les déductions diminuent avec l'augmentation des revenus et tomberont à 26 000 euros;
en application de la clause de sauvegarde (nul ne doit payer plus d'impôts que l'ancien système), des déductions spécifiques sont prévues pour certaines tranches de revenus (ces déductions concernent les tranches de revenus supérieures à 25000 euros qui, du fait de l'évolution des taux, paieraient plus d'impôts ).
Les nouvelles déductions:
tous les contribuables ont droit à une déduction de base de 3 000 €;
les salariés et assimilés ont droit à une déduction de base supplémentaire de 4 500 euros;
les pensionnés ont droit à une déduction de base supplémentaire de 4 000 euros, s'ils n'ont qu'un revenu de pension, plus la possession éventuelle du logement principal; dans tous les cas, les retraités sont exonérés jusqu'à un revenu de 7 500 euros;
les travailleurs indépendants et les propriétaires de petites entreprises ont droit à une déduction de base supplémentaire de 1 500 euros.
Les déductions pour charge familiale, déductions et déductions pour charges actuellement prévues par le TUIR restent inchangées.

Tarifs IRPEF 2002

Tranches de revenus (chiffres en euros)

Les taux (%)

Jusqu'à 10329,14

18

Plus de 10329,14 et jusqu'à 15493,14

24

Plus de 15 493,14 et jusqu'à 30 987,41

32

Plus de 30987,41 à 69721,68

39

Plus de 69721,68

45


Vidéo: Legge IVA: i concetti fondamentali