Plantes en pot: Calathea, Calatea, Calathea backemiana, Calathea crocata, Calathea grandiflora, Calathea insignis ou lancifolia, Calathea lanciniata, Calathea lindeniana, Calatea Rosastar, Tropistar, Whitestar, Calathea louisae, Calathea mackoyana, Calathea rosestata, Calathea mackoyana, Calathea rosestata, pincta, Calathea rufibarba, Calathea veitchiana, Calathea warscewiczii, Calathea zebrina

Plantes en pot: Calathea, Calatea, Calathea backemiana, Calathea crocata, Calathea grandiflora, Calathea insignis ou lancifolia, Calathea lanciniata, Calathea lindeniana, Calatea Rosastar, Tropistar, Whitestar, Calathea louisae, Calathea mackoyana, Calathea rosestata, Calathea mackoyana, Calathea rosestata, pincta, Calathea rufibarba, Calathea veitchiana, Calathea warscewiczii, Calathea zebrina

Classification, origine et description

Nom commun: Calatea.
Genre: Calathea.

Famille: Marantacées.

Etymologie: le nom dérive du grec kalathos, panier, en raison de la forme de l'inflorescence de certaines espèces du genre ou des paniers fabriqués avec les feuilles de ces plantes par les indigènes d'Amérique du Sud.
Origine: forêts ombrelles et tropicales d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale (notamment Brésil, Colombie, Pérou, sud du Mexique).

Description du genre: ce genre comprend environ 300 espèces de plantes rhizomateuses, herbacées, vivaces et à feuilles persistantes de la serre ou de l'appartement, cultivées pour la beauté du feuillage coloré. Ils sont souvent confondus avec le genre Maranta et commercialisés comme tels. Ces plantes ont un système racinaire rhizomateux ou tubéreux et ont des feuilles avec un long pétiole et un limbe coriace ou velouté, mais toujours avec des dessins et des panachures, qui surgissent, en touffes, directement de lui. Les inflorescences n'apparaissent jamais dans l'appartement et rarement même dans la serre, à moins que la plante n'ait pris un grand développement et, en tout cas, elles n'ont aucune valeur décorative.

Calathea rosea-pincta Rosastar variété (site photo)

Espèces et variétés

Calathea backemiana: espèce à feuilles vert pâle, caractérisée par la présence de bandes vert foncé.

Calathea crocata: présente des feuilles métalliques vert foncé ovales avec des reflets violets et des taches grisâtres. Fleurs aux bractées voyantes, de couleur orange vif.

Calathea grandiflora: cette espèce a une trentaine de centimètres de feuilles ondulées de couleur vert vif. Parfois, il produit des fleurs jaunes qui semblent rassemblées en épis tubulaires.

Calathea insignis o C. lancifolia: originaire du Brésil, c'est une plante qui pousse facilement en prenant un aspect compact et en même temps compact. Il atteint 50 cm de hauteur et a des feuilles linéaires lancéolées, pointues avec des marges légèrement ondulées et vert clair. Ils sont caractéristiques de la panachure de la page supérieure qui a, des deux côtés du grain central, des taches vert foncé, oblongues et irrégulières, alternant presque toujours, une plus longue et une plus courte, la première atteignant presque toujours la marge, la deuxième apparaissant comme de petites olives. La page inférieure des feuilles apparaît de couleur rouge violacé foncé et chaque touffe de feuilles est soutenue par une gaine qui sèche ensuite. C'est peut-être l'espèce qui convient le mieux à la vie en appartement. Il nécessite des pulvérisations fréquentes et n'est pas très sujet aux attaques des tétranyques rouges.

Calathea lanciniata: les feuilles de cette espèce ont des marges festonnées et des taches ovales et délicates, d'un vert plus foncé, sur la page supérieure. La page inférieure du limbe apparaît au lieu d'une couleur rouge foncé. Il peut atteindre 60 cm. En hauteur.

Calathea lindeniana: atteint 30-40 cm de hauteur et a des feuilles vert foncé ovales-oblongues avec une zone vert émeraude le long de la nervure centrale de la page supérieure. La page inférieure apparaît de couleur brune, avec des zones plus sombres.

Calathea louisae: a des feuilles lancéolées de 20-25 cm de long, qui ont des taches irrégulières vert olive ou grises, sur la page supérieure, tandis que la page inférieure apparaît de couleur rouge-violet avec des marges vertes. Il atteint 40 à 50 cm de hauteur.

Calathea mackoyana: aussi appelée "plante de paon", elle est originaire du Brésil et peut atteindre 60 cm de hauteur. C'est l'une des espèces les plus répandues sur le marché, certainement pas pour sa facilité de culture. Il a des feuilles, qui atteignent une longueur de 15 cm, portées par de longs pétioles, ovales ou elliptiques et de couleur vert clair avec des marges plus foncées et un dessin assez symétrique qui s'étend aux deux côtés de la nervure centrale, avec des taches vert foncé à forme d'olive alternant avec d'autres plus longues, souvent légèrement en forme de faucille, qui s'étendent presque jusqu'au bord. Le tissu entre les taches est pâle et translucide en transparence, réticulé par de très fines lignes vertes. Sur la page inférieure, le design et la texture du tissu sont répétés, mais sur des nuances de rouge-vert qui peuvent aller jusqu'au rouge foncé. Cette espèce nécessite une humidité environnementale élevée et une plus grande luminosité que les autres. Il peut être facilement attaqué par les acariens.

Calathea majestica: la variété la plus connue est la "Whitestar", elle a une forme dressée, des feuilles de couleur crème, vert foncé sur les bords et la côte.

Calathea ornata: originaire du Guyana et de la Colombie, c'est une espèce polymorphe à feuilles ovales vert foncé avec des rayures ivoire le long des nervures secondaires et le dessous violet foncé. On rencontre deux variétés principales: "rosée", avec de fines lignes roses qui, partant du fil central, s'arrêtent avant la marge et qui avec le vieillissement de la feuille deviennent blanches; "Sanderiana", aux feuilles plus larges, vert olive foncé, avec des lignes roses qui atteignent presque le bord des feuilles.

Calathea rosea-pincta: la variété "Rosastar" est très appréciée, avec des feuilles arrondies, alternes vert clair et vert foncé et le bord de la feuille est sombre. La page inférieure a une couleur rouge violacé.

Calathea rufibarba: la variété la plus connue est le "Tropistar"; il a des feuilles lancéolées, allongées, aux marges très ondulées.

Calathea veitchiana: présente des feuilles particulières de consistance coriace et de forme ovale, jusqu'à 30 cm de long, avec des motifs particuliers (dans diverses nuances de vert) qui les rendent similaires aux plumes de paon.

Calathea warscewiczii: il a des feuilles ovales, allongées, panachées vert foncé - vert pâle. La page inférieure des feuilles est rouge violacé.

Calathea zebrina: espèce qui atteint jusqu'à 50 cm de hauteur, avec des feuilles jusqu'à 40 cm de long, veloutées, vert clair ou émeraude avec des taches brun foncé qui partent du fil central et de la page verte inférieure chez les jeunes spécimens et rougeâtre chez les adultes.

Calathea crocata (photo du site)

Exigences environnementales, substrat, fertilisations et précautions particulières

Température: le calathee doit être cultivé à une température de 13-16 ° C. La température minimale hivernale ne doit pas être inférieure à 10 ° C.
Lumière: les plantes de ce genre doivent être maintenues dans des positions ombragées: la forte luminosité détermine le curling des feuilles qui est maintenu jusqu'à ce que la plante soit déplacée vers des endroits plus ombragés. Plus que l'intensité de la lumière, la durée de la période d'éclairage est importante: les plantes sont sujettes à la nictonastia (les feuilles prennent un aspect vertical pendant la nuit). Cela se produit dans les pays où ils naissent spontanément, où le jour et la nuit ont plus ou moins la même durée. En fait, il a été observé que le phénomène se produit également toutes les douze heures et, si la durée de la journée est augmentée artificiellement, les feuilles restent debout même en l'absence d'obscurité.
Arrosage et humidité ambiante: les arrosages doivent être fréquents, sauf de novembre à mars, période pendant laquelle ils doivent être plus espacés. Le drainage des vaisseaux est important pour éviter d'endommager le rhizome. En fait, même si la partie aérienne se désintègre, en présence de rhizomes ou de tubercules sains, la plante repousse. L'humidité de l'environnement doit être augmentée en pulvérisant les feuilles (sauf pour les espèces à feuilles veloutées) et en gardant la plante sur des terrines de gravier toujours maintenues humides. Pour la pulvérisation, il faudrait utiliser de l'eau de pluie, car l'eau du robinet est souvent trop calcaire et risque de tacher les feuilles.
Substrat: mélange poreux, léger et très acide: terre de feuilles et tourbe à parts égales avec ajout de sable ou de perlite. Une attention particulière doit être portée au drainage des vaisseaux.
Fécondations spéciales et astuces: des fertilisations périodiques avec de l'engrais liquide sont utiles et nécessaires. Les plantes sont sujettes au phénomène de nictonastia (voir ci-dessus sous la rubrique lumière) et leur absence peut être attribuée à une mauvaise humidité de l'environnement ou à une attaque de parasites, en particulier d'acariens. Ils doivent être rempotés chaque année en juin-juillet.

Multiplication

La multiplication se pratique par division des rhizomes, en prenant soin de laisser des feuilles et des racines robustes pour chaque portion. La température idéale pour cette pratique est de 16-18 ° C; tandis que le substrat le plus approprié est le même que celui utilisé pour la culture de plantes adultes.
Si la partie aérienne se détériore, un rhizome ou un tubercule sain peut à nouveau germer.

Maladies, ravageurs et adversités

- Petite araignée rouge: acarien qui se développe facilement dans les environnements chauds et secs. Son apparition peut être évitée en pulvérisant les feuilles et en maintenant une humidité ambiante élevée. Il est combattu avec des produits acaricides.

- Feuilles qui sèchent sur les bords et deviennent brunâtres: cela peut être le signe d'une faible humidité ambiante (mettre la plante sur un bol avec du gravier pour toujours garder humide et arroser les plantes avec un feuillage non velouté) ou une attaque par des champignons (éliminer le feuilles affectées et traiter la plante avec des fongicides).

- Feuilles qui se recroquevillent ou se dessèchent sur les bords: exposition à une lumière trop forte (voir "lumière").

- Feuilles pâles ou brûlées par le soleil: la plante a été trop exposée aux rayons directs du soleil.

Autres images (cliquez sur l'espèce)
Variété Calathea rufibarba Tropistar
Calathea majestica variété Whitestar
Calathea warscewiczii
Calathea warscewiczii avec fleur


Vidéo: Top 10 Easy RARE Houseplants + Care Tips! Aroids