Plantes en pot: Cytisus, Citiso, Citisus, Cytisus albus ou C. multiflorus, Cytisus ardoinii, Cytisus austriacus, Cytisus battandieri, Cytisus x beanii, Cytisus nigricans ou Laburnum nigricans, Cytisus scoparius ou Bers du charbon de bois

Plantes en pot: Cytisus, Citiso, Citisus, Cytisus albus ou C. multiflorus, Cytisus ardoinii, Cytisus austriacus, Cytisus battandieri, Cytisus x beanii, Cytisus nigricans ou Laburnum nigricans, Cytisus scoparius ou Bers du charbon de bois

Classification, origine et description

Nom commun: Citiso, Citisus.
Gentil: Cytisus.

Famille: Papilionaceae.

provenance: Europe, Asie Mineure, Afrique du Nord.

Description du genre: comprend environ 25-30 espèces de plantes arbustives rustiques et délicates, à feuilles persistantes et caduques, similaires à celles appartenant au genre Genista (Ginestra), avec des dimensions variant de 10 cm. à 2 m. En hauteur. Ils ont des feuilles, qui sont généralement trifoliées et durent souvent sur la plante quelques mois par an. Les fleurs, généralement jaunes, à corolle papilionacée, apparaissent de la fin du printemps au début de l'été, isolées ou rassemblées en grappes ou en groupes et sont parfois parfumées. Ce sont des plantes utilisées pour former de grands buissons, décorer la rocaille, les sols en moquette. Les espèces les plus délicates peuvent également être cultivées dans les régions à climat froid, à condition que l'abri soit garanti pendant les mois les plus froids (pour cette raison, elles sont cultivées en pots).

Cytisus (photo du site Web)

Espèces et variétés

Cytisus albus o C. multiflorus: originaire de la péninsule ibérique et du nord-ouest de l'Afrique, cette espèce buissonnante et rustique, qui pousse en hauteur jusqu'à 2,5 m. en hauteur et en diamètre, il a des branches arquées qui portent des feuilles trifoliées gris-vert (les inférieures) et petites et simples (les supérieures). En avril-mai, il produit des fleurs blanches de 1 à 2 cm de long sur les branches de l'année précédente. La floraison est très abondante.

Cytisus ardoinii: originaire des Alpes Maritimes, cette espèce naine et couvre-sol, particulièrement adaptée à la décoration de rocailles et de murs en pierre sèche, a des branches tomenteuses, qui portent des feuilles trifoliées, gris-vert et également tomenteuses. Les fleurs jaune doré apparaissent, groupées en groupes de 2 à 6 sur les branches de l'année précédente. Il pousse jusqu'à 5-15 cm. de hauteur et 30 cm. et au-delà de diamètre.

Cytisus austriacus: originaire du Caucase et du sud-est de l'Europe, cette espèce arbustive, au port dressé, a des feuilles trifoliées et tomenteuses. Les fleurs jaunes se forment à l'extrémité des branches supérieures produites la même année. Il pousse jusqu'à 70-100 cm. grand et 50-70 cm. en diamètre.

Cytisus battandieri: originaire du Maroc, cet arbuste plus délicat convient aux régions au climat pas trop froid. Il a des feuilles caduques, trifoliées, très grandes et de couleur argentée. En mai-juin, elle produit des fleurs jaune doré et parfumées qui apparaissent, sur les pousses latérales, rassemblées en grappes dressées ou courbes, de 10 à 15 cm de long. Il se développe, avec un port dressé, jusqu'à 5 m. en hauteur et 2,5-3,5 m. large.

Cytisus x beanii: cet hybride, issu du croisement entre C. ardoinii et C. purgans, présente des feuilles simples, linéaires et tomenteuses. Les fleurs jaune doré, de 1 à 2 cm de long, apparaissent en mai, groupées en groupes de 3 ou isolées, sur les branches de l'année précédente. Il pousse jusqu'à 45-60 cm. hauteur et 90 cm. en diamètre.

Cytisus canariensis: originaire des îles Canaries, cette espèce persistante et délicate convient à la culture en pot ou en extérieur uniquement dans les régions au climat doux. Il a des branches vertes qui portent des feuilles trifoliées tomenteuses et vert ivoire. En mai-juillet, il produit des fleurs jaunes et parfumées, rassemblées en grappes terminales denses, de 5 cm de long. En pleine terre, il se développe jusqu'à 2 m. haute et 1,2-1,5 de diamètre; en pot ne dépasse pas 30-50 cm. de hauteur et 30 cm. en diamètre.

Cytisus hirsutus: originaire des Alpes Maritimes, cette espèce a des branches et des feuilles tomenteuses. D'avril à juin, il produit des fleurs jaune pâle avec des taches brunes. Il atteint un mètre de hauteur. La variété "Pumilus", à fleurs jaunes, est utilisée sur le marché, utilisée comme couvre-sol grâce à son port prostré, qui ne lui permet pas de dépasser 30 cm. En hauteur.

Cytisus x kewensis: cet hybride d'origine horticole, issu du croisement entre C. albus et C. ardoinii, est un arbuste nain à port déployé, particulièrement adapté à la rocaille. Les branches procombantes portent des feuilles trifoliées. En mai, sur les branches de l'année précédente, des fleurs jaune pâle se forment, de 1 à 2 cm de long, isolées ou en groupes de 2-3. Il pousse jusqu'à 30-50 cm. haut et 1,5 m. en diamètre.

Cytisus nigricans ou Laburnum nigricans: originaire d'Europe, cette espèce dressée a des feuilles trifoliées et des fleurs jaunes de 2-3 cm de long qui apparaissent, de juin à août, sur les branches de l'année, rassemblées en grappes terminales dressées. Il pousse jusqu'à 1-1,5 m. de hauteur et 1-1,2 m. large.

Cytisus x "Porloc": cet hybride d'origine horticole, obtenu en croisant C. monspessulanus avec C. x racemosus, est un arbuste semi-rustique, semi-persistant à port dressé qui, dans les régions hivernales douces, peut également être cultivé en extérieur. Les feuilles, de couleur vert clair, sont trifoliées; tandis que les fleurs, qui se forment à la fin des rameaux de l'année, rassemblées en grappes, sont jaune crème et parfumées. Il pousse jusqu'à 3 m. de diamètre et fleurit d'avril à mai.

Cytisus x praecox: cet hybride, issu du croisement entre C. purgans, est un arbuste vigoureux aux nombreuses branches arquées portant des feuilles simples et ovales gris-vert. En mai, il produit des fleurs jaune crème avec une odeur forte et piquante.

Cytisus purgans: originaire du sud-est de la France, de l'Espagne et de l'Afrique du Nord, cette espèce se développe jusqu'à 1,2 m. de hauteur et de diamètre, au port érigé et compact, il a un feuillage argenté très clairsemé. Les fleurs odorantes, de couleur jaune d'or et de 1 à 2 cm de long, apparaissent, en avril-mai, sur les branches de l'année précédente, isolées ou rassemblées par paires.

Cytisus purpureus: originaire d'Europe, cet arbuste révolutionnaire a des tiges, à port ascendant prostré, qui portent des feuilles trifoliées vert foncé. En mai-juin, il produit des fleurs violettes, qui apparaissent sur les branches de l'année précédente, isolées ou groupées en groupes de 2-3. C'est une espèce adaptée à la culture dans des positions ombragées. Parmi les variétés sur le marché, on se souvient: "Albus", à fleurs blanches; "Atropurpureus", à fleurs violettes foncées.

Cytisus x racemosus: cet hybride persistant et délicat a des feuilles trifoliées vert clair et des fleurs parfumées, jaune vif, qui fleurissent en avril-mai, rassemblées en grappes terminales de 10 cm de long. Il convient à la culture en pot où il pousse jusqu'à 50 cm. en diamètre; contrairement à ce qui se passe dans le sol où il peut atteindre une hauteur de 2 à 2,5 m. et la largeur de 1,5 à 2 m.

Cytisus scoparius Balai des brûleurs à charbon: originaire d'Europe occidentale et d'Italie, cette espèce rustique a des branches vert vif, qui se maintiennent même en hiver, qui portent de petites feuilles différenciées: sessiles à la base, pétiolent celles du dessus. En mai-juin, il est couvert de fleurs jaunes intenses, de 2-3 cm de long., Qui apparaissent sur les branches de l'année précédente, rassemblées par paires ou isolées. Il se développe avec un port érigé jusqu'à 2,5 m. en hauteur et en diamètre. Parmi les nombreuses variétés disponibles sur le marché, nous vous recommandons: «Anderanus», aux fleurs jaune-brun; «Burkwoodii», aux fleurs d'un rouge cramoisi intense; «Cornish Cream», aux fleurs blanc crème, «Daisy Hill», aux fleurs roses et rouges; «Semis de Donard», à fleurs violettes ou rouges orangées, teintées de rose; "Dukatt", avec des fleurs jaune d'or; "Chardonneret", avec des fleurs violettes aux ailes jaunes et rouges; "Firefly", à fleurs jaunes aux ailes en bronze cramoisi; «Killiney Red», avec des fleurs rouge vif; «Killiney Salmon», aux fleurs rouge saumon; «Maria Burkwood», aux fleurs rose clair; "Windlesham Ruby", avec des fleurs rouge rubis.

Cytisus supinus o C. capitatus: arbuste à tige dressée qui, au début de l'été, produit des fleurs jaune foncé, groupées en groupes aux extrémités des branches. Il pousse jusqu'à 50 cm. élevé et convient également aux sols calcaires et dans les endroits humides et ombragés.

Exigences environnementales, substrat, fertilisations et précautions spéciales

Température: les espèces délicates cultivées en pot (C. canariensis et C. x racemosus) doivent passer l'hiver dans une serre froide à une température de 7-8 ° C.
Lumière: exposition ensoleillée.
Arrosage et humidité ambiante: les espèces délicates cultivées en pot (C. x racemosus) doivent être arrosées abondamment au printemps été; en automne-hiver, les administrations devront être réduites en fréquence et en quantité.
Substrat: ils poussent bien même dans des sols peu fertiles et bien drainés. Certaines espèces préfèrent les sols calcaires; d'autres comme C. supinus conviennent aux sols humides et ombragés. Pour les espèces en pot, utilisez un mélange de terre de jardin, de terreau, de tourbe et de sable.
Fécondations spéciales et astuces: la plantation de plantes du sol a lieu en octobre et mars-avril. Il est préférable d'utiliser des spécimens cultivés en pot, afin qu'ils puissent être transplantés avec les racines enveloppées dans du pain de terre, car ces plantes souffrent facilement de transplantations mal effectuées. Les espèces délicates (C. x racemosus) doivent être cultivées en pots, qui doivent être conservées dans une serre froide tout au long de l'hiver (à une température de 7-8 ° C) et amenées à l'extérieur uniquement de mai à septembre. Ils rempotent chaque année en octobre.

Multiplication et taille

Multiplication: les espèces rustiques, à l'exception des hybrides et des variétés, peuvent être semées en avril, dans un conteneur froid. Dès que la taille des plants le permet, la transplantation sera effectuée dans des pots individuels, remplis de terreau, de tourbe et de sable, qui doivent être conservés sous terre à l'extérieur, jusqu'à la plantation finale, en octobre. Les mêmes espèces ainsi que les hybrides et les variétés peuvent également être multipliées par boutures. À la fin de l'été, des boutures de 8 à 10 cm de long, équipées d'une partie de la branche porteuse, sont placées dans un mélange de tourbe et de sable, dans un conteneur froid. Une fois l'enracinement effectué, ils sont transplantés dans des pots remplis de terre, de tourbe et de sable, qui doivent être maintenus sous terre à l'air libre, jusqu'à la plantation finale (à effectuer en octobre ou au printemps suivant). Pour les espèces délicates telles que C. x racemosus, les boutures doivent être prélevées en juillet (de la même manière que pour les espèces rustiques) et enracinées dans une boîte de multiplication à une température de 16-18 ° C. Après l'enracinement, ils sont rempotés dans des conteneurs individuels remplis de terre, de tourbe et de sable.
Taille: une taille régulière vous permet d'obtenir des spécimens plus luxuriants et à longue durée de vie. Les plantes qui fleurissent sur les branches de l'année doivent être soigneusement taillées au début du printemps, avant le redémarrage végétatif; celles qui fleurissent sur les branches de l'année précédente sont taillées immédiatement après la floraison, ce qui porte les branches au tiers de leur longueur. Les plantes cultivées en pot (comme C. x racemosus) doivent être soumises, chaque année et après la floraison, à la taille de toutes les branches fleuries. Cela permettra à la plante de conserver une forme compacte et harmonieuse. Même C. scoparius, qui a tendance à se déshabiller à la base, bénéficiera d'une taille annuelle, visant à maintenir la forme touffue.

Maladies, ravageurs et adversités


Vidéo: TUTO Suspension macramé