Arbre à papier - Broussonetia papyrifera

Arbre à papier - Broussonetia papyrifera

Arbre en papier

L'arbre à papier est un arbre de taille moyenne originaire d'Asie, qui a longtemps été naturalisé également en Europe; les spécimens adultes peuvent atteindre 10 à 15 mètres de hauteur; la tige est dressée, avec une écorce gris clair, avec des fissures qui révèlent le tissu rouge-brun sous-jacent. Le feuillage est large, élargi, assez irrégulier et pas trop dense. Les feuilles sont en forme de cœur, souvent lobées, avec 3 à 5 grands lobes; la couleur est gris-vert, avec des cheveux fins sur la face supérieure; les feuilles sont rugueuses et coriaces. C'est un arbre dioïque, les fleurs mâles sont de longs chatons verts, les fleurs femelles sont rassemblées en capitules blanc crème; ils fleurissent à la fin du printemps. En été, il produit des fruits sphériques verts, qui deviennent rouges à maturité, sont comestibles, de couleur rouge-orange. Dans les pays d'origine, l'écorce macérée de Broussonetia papyrifera était utilisée pour la production de papier. Cet arbre a été introduit en Europe comme spécimen utilisé pour stabiliser les glissements de terrain, car il est cultivé avec une grande facilité et produit de nombreux drageons.


Cultivation

L'arbre à papier ou Broussonetia papyrifera préfère les positions ensoleillées ou semi-ombragées, mais il se développe sans problème même à l'ombre. C'est une plante qui ne craint pas le froid et résiste même aux gelées intenses et prolongées. En général, c'est donc une plante avec une excellente résistance et rusticité qui n'a pas de problèmes majeurs et pousse bien presque partout. Une plante parfaite pour de nombreuses circonstances différentes.

Quant à l'arrosage et à l'irrigation, étant donné qu'il s'agit d'une plante très rustique, elle tolère facilement la sécheresse ou une humidité prolongée. En général, les engrais ne sont pas utilisés, même s'il est conseillé d'enfouir un engrais granulaire à libération lente ou un engrais organique au pied de la tige, au printemps.


Sol et multiplication

Quant au sol, Broussonetia papyrifera est une plante qui se développe sans problème dans n'importe quel sol, même lourd ou sableux, même pauvre en substances organiques. De ce point de vue, l'Arbre à Papier est sans aucun doute une espèce très rustique avec une forte adaptation. Une des curiosités de la plante est son utilisation particulière dans les glissements de terrain pour stabiliser la surface et garder le sol compact.

La multiplication se fait par graines au printemps mais peut aussi avoir lieu par bouture semi-ligneuse en été. La plante produit de nombreux drageons basaux, qui peuvent être enlevés et enracinés dans un récipient, avant de les planter au printemps suivant. Cependant, c'est une plante facile à cultiver et pour cette raison, elle est très populaire et répandue en Europe.


Parasites et maladies

En dépit d'être des plantes très résistantes, qui poussent pratiquement partout et qui n'ont jamais de problèmes majeurs, les plantes de Brussonettia craignent d'être attaquées par des papillons de nuit défoliants, comme la chenille américaine qui provoque une forte défoliation pendant l'été.

La présence de ces parasites peut être reconnue en vérifiant les feuilles et leur intégrité. Les feuilles dénoyautées et cassées sont un symptôme évident d'une attaque de papillon défoliateur. D'autres problèmes qui pourraient être rencontrés lors de la culture de cette espèce sont l'attaque de l'Agrobacterium tumefaciens qui provoque la galle du collet et du Pseudomonas syringae qui provoque la chlorose bactérienne et certains champignons.

Voir la vidéo



Vidéo: Growing A Jungle In My New York Apartment