Settembrini - Aster naovae-angliae

Settembrini - Aster naovae-angliae

Pendant les mois d'été, la plupart des plantes vivaces de jardin ont épuisé leur floraison, certaines sont même déjà en repos végétatif, à cause de la chaleur, même si elles reprendront légèrement leur développement avec les pluies d'automne; pour obtenir d'excellentes floraisons chaque année, même en août et septembre, on peut cultiver le septembre qui, comme son nom l'indique, fleurit pendant les dernières semaines de l'été, jusqu'au début de l'automne. Il s'agit de diverses espèces d'Astri, également cultivées dans les jardins du siècle dernier, pour leur floraison abondante et leur facilité de culture.


Quelle espèce?

Généralement, le terme settembrini signifie l'aster novae angliae et les novi belges; en fait, cependant, il existe de nombreuses variétés d'asters avec une floraison de fin d'été et d'automne;

Aster dumosus

Aster novi belge

Aster novae angliae

Aster tripolium

Aster diffusus

Aster divaricatus

Aster tataricus


Asters d'automne de septembre

Les asters sont des herbacées vivaces, vives, très communes dans nos jardins. Ils sont appréciés pour leur facilité de culture et la particularité de la floraison en automne. Ils font partie de la famille des Compositae et comptent plus de 250 espèces. Certains sont originaires d'Europe, mais les plus décoratifs proviennent de variétés d'Asie et du continent américain. Il convient de noter qu'il existe d'énormes différences entre un cultivar et un autre, tant en termes de portage que de taille. Il sera donc nécessaire de les décrire individuellement. Les méthodes de culture, cependant, varient très peu et nous pouvons donc les traiter ensemble.


Cultivation

Ce sont des plantes vivaces faciles à cultiver; ils ont un développement buissonnant, qui atteint 40-90 cm, selon les espèces. Les tiges minces, ligneuses ou semi-ligneuses sont densément ramifiées et portent de petites feuilles caduques. Les fleurs sont des marguerites et ont de nombreux pétales; généralement les septembre se retrouvent dans les tons rose et lilas, mais il existe des variétés à fleurs blanches, avec un centre jaune. Chaque plante produit d'innombrables fleurs de taille moyenne, produisant de grandes taches de couleur.

En général, dans les régions aux hivers rigoureux, la partie aérienne se dessèche en hiver, pour recommencer à se développer à partir de la fin du printemps.

Ce sont des plantes peu exigeantes, qui poussent dans des endroits ensoleillés ou semi-ombragés, et s'adaptent également au sol de jardin commun. Pour des floraisons toujours abondantes, il est conseillé de cultiver les asters dans un bon sol riche et bien drainé, et de fournir de l'engrais organique à la fin du printemps.


Parasites et maladies

En général, ces plantes ne sont pas affectées par les ravageurs ou les maladies. Presque toutes les variétés sont très résistantes aux insectes et aux problèmes cryptogamiques. Malheureusement, l'un des novi-belgii les plus répandus est sensible aux attaques de moisissures et d'acariens.

Ils sont généralement affectés pendant l'été, surtout s'ils sont chauds et secs, par l'oïdium: l'effet le plus fréquent est le séchage des feuilles basales. Ce n'est qu'un dommage esthétique qui peut être camouflé en incluant cette partie avec d'autres plantes herbacées inférieures: elles n'impliquent pas de souffrances telles qu'elles compromettent gravement la santé de la plante.

Au lieu de cela, il est nécessaire d'intervenir de manière décisive au cas où vous remarqueriez la présence d'acariens. Ils provoquent des dommages esthétiques dans les fleurs et l'apparition de taches sur les feuilles. Si l'attaque est mineure, il est possible d'intervenir avec un acaricide. Si l'attaque était grave, malheureusement, le prélèvement du spécimen et son élimination soigneuse seront nécessaires. Ceci afin d'empêcher le parasite de se propager davantage dans notre jardin. Malheureusement, il existe de nombreuses autres plantes sensibles et cela pourrait causer d'innombrables dégâts. Les attaques d'escargots et de limaces au printemps et en été constituent un autre réel danger. Malheureusement, ces plantes sont parmi leurs préférées, en particulier celles qui ont de petites tiges ligneuses lors de la germination. Si vous ne faites pas attention, vous risquez vraiment de perdre même des spécimens qui deviendraient gros. Il est donc conseillé d'épandre constamment des appâts d'escargots afin d'avoir une protection continue.


Sol

Ils sont généralement peu exigeants à cet égard. Ils s'adaptent aux sols les plus variés: du sableux à l'argile. Certes, cependant, pour avoir les meilleurs résultats, il est bon de se concentrer sur un substrat alcalin, riche en matière organique et en tout cas assez lourd. Pour remédier aux problèmes de stagnation de l'eau qui pourraient en dériver, il est toujours préférable, aussi bien en terre qu'en pot, de préparer une bonne couche drainante.


Plantation

Le meilleur moment pour acheter et planter notre septembre est sans aucun doute le début du printemps. Ils ne subissent généralement pas de choc de transplantation, également grâce aux pluies abondantes qui caractérisent ces mois. Ils sont généralement vendus dans des pots de petit diamètre. Le trou pour l'insertion doit être au moins le double de la taille du pain de terre. Au fond, il est bon de préparer une épaisse couche de gravier, puis une couche de fumier mature ou d'un autre conditionneur de sol organique. Après quelques poignées de terre (pour éviter le contact direct entre les racines et l'engrais), la plante et le substrat restant peuvent être insérés, en compactant bien la zone. Irriguez abondamment. Il peut arriver de trouver des sacs contenant uniquement la racine de la plante en vente dans les foires ou même dans les magasins (surtout à la fin de l'hiver). Cela peut être une bonne opportunité car généralement des plants petits mais luxuriants naissent. Il est seulement nécessaire au moins la première année de les cultiver dans de petits pots et de les transférer dans leur position finale au printemps suivant.


Culture en pot

La culture définitive en pot ne peut être effectuée que dans le cas de cultivars de taille modeste et dans tous les cas, comme ce sont des plantes très vigoureuses, il sera nécessaire d'utiliser de très grands récipients et des divisions fréquentes. N'oubliez pas d'utiliser un composé qui n'est pas trop léger et tourbé. L'idéal est à moitié terre de jardin et moitié bonne terre commerciale. Comme toujours, veiller à ce que l'eau ne stagne pas est d'une importance vitale.


Exposition

Les jours de septembre préfèrent sans aucun doute une exposition plein soleil à mi-ombre. Si l'ombre est trop dense, ils peuvent devenir trop filés ou rabougris et dans tous les cas fleurir peu.


Irrigation

Ce sont des plantes qui aiment les sols frais et en fait leur habitat d'origine est la lisière des bois de montagne. Ces conditions peuvent être obtenues grâce à l'utilisation d'un substrat adéquat et à une irrigation fréquente, surtout au printemps. Cependant, nous précisons que celles-ci sont particulièrement nécessaires dans le Centre-Sud où les températures sont déjà assez élevées à partir d'avril et les précipitations peuvent être rares. Dans le Nord et dans les régions alpines et apennines, en revanche, il est rarement nécessaire d'intervenir, sinon parfois pendant l'été (surtout s'il faisait très sec).


Fertilisation

Si nous voulons stimuler la croissance et la floraison de notre septembre, il est bon de saupoudrer quelques poignées de bon fumier en granulés ou en poudre au printemps. Tous les trois mois, de mars à septembre, un engrais granulaire à libération lente pour plantes à fleurs, à forte teneur en potassium, peut être distribué. Cela stimulera l'émission de nombreuses tiges de fleurs et accentuera la couleur des "pétales".


Soin particulier

Comme pour toutes les vivaces, les tiges se dessèchent pendant l'hiver. Certains préfèrent les couper déjà à la fin de l'automne: à mon avis, il vaut mieux attendre que la plante termine son cycle de manière indépendante. On évitera qu'avec les pluies les tiges puissent être attaquées par la pourriture (pour atteindre rapidement les racines). Nous pourrons également profiter de leur vision pendant la saison froide, peut-être avec de splendides dépôts de gel. Vers mars, il sera alors bon de procéder en éliminant les tiges à une hauteur d'environ 5 à 10 cm. Une autre précaution importante, pour les spécimens de grande taille, est l'adoption de supports solides insérés profondément dans le sol. Certaines de ces plantes, au fil du temps, peuvent atteindre deux mètres de hauteur avec beaucoup de fleurs. Le poids sera donc considérable. L'aide de divers renforts et de fixations solides aidera à contrer l'action du vent et de la pluie. Pour septembre tombant et rampant, il est toujours bon de choisir de les planter là où il y a une descente ou là où ils peuvent au moins étirer un peu leurs branches dans le vide. De cette façon, ils seront vraiment améliorés.


Multiplication et division

La multiplication de septembre est assez simple. La méthode qui donne les résultats les plus sûrs est sans aucun doute la division. Habituellement, étant des plantes très vigoureuses, il faut le faire au plus tard tous les trois à quatre ans, sous peine de voir la plante fleurir moins. Cela devrait être fait en automne (après la fin des floraisons) ou au début du printemps. Il est nécessaire d'extraire la tête du sol et de la diviser en sections, chacune avec quelques racines. Pendant un certain temps, il est bon de les conserver dans des pots, puis ils peuvent être transférés à la maison. Le semis peut se faire au printemps et n'est généralement pas compliqué du tout, au point que certaines variétés d'auto-dissémination peuvent même devenir envahissantes. L'important est de placer les graines sur un mélange léger et de les conserver dans un environnement humide et lumineux jusqu'à la germination. Les plants, lorsqu'ils atteignent une dizaine de cm de hauteur, doivent être surmontés pour que la plante devienne mieux ramifiée.


VARIÉTÉ'

Aster amellus il a des touffes nettes et ligneuses, des feuilles lancéolées gris-vert, résistantes à l'oïdium. Les fleurs sont assez grandes et les couleurs vont de la lavande au rose foncé. Il veut le plein soleil et un sol riche, calcaire mais bien drainé. Il existe également des variétés assez petites adaptées à la culture en pot. La hauteur varie de 40 à 80 cm

Aster cordifolius il a des touffes ligneuses et robustes avec des feuilles en forme de cœur. Les tiges des fleurs sont très ramifiées et portent de petites fleurs, très nombreuses, généralement lilas ou blanches. Tolère l'ombre claire. Habituellement, la hauteur finale est d'environ 1,5 mètre. Les cultivars intéressants sont: Elegans, spray argenté, lavande douce.

Aster elicoides forme des tiges florales arquées et très soignées avec des feuilles lancéolées. Il a une floraison tardive. Les capitules sont petits et en groupes de 20, blancs, roses ou violets. La hauteur est très variable, de 30 à 90 cm. Il existe également des cultivars rampants. Cultivars intéressants: étoile bleue, esther, nuage rose, averse de neige prostratus (rampante).

Aster laterifolius il a des touffes compactes et vigoureuses et les tiges florales forment un bel arbuste. Les pousses de printemps ont une belle teinte bronzée. Les tiges ont des branches latérales horizontales et portent d'innombrables petites fleurs. Le disque central est pâle au début. Puis il vire au rose foncé. Ils veulent le plein soleil. Les cultivars les plus intéressants sont Horizontalis, Jan et Lady in Black, Prince.

Aster novae-angliae il a des touffes ligneuses et très vigoureuses avec des feuilles lancéolées. Les tiges en automne se ramifient et portent de nombreuses fleurs, jusqu'à 4 cm généralement rose fuchsia. Il varie de 1 à 1,5 mètre de hauteur. Ils produisent beaucoup de graines et ont besoin de divisions fréquentes sous peine de les voir fleurir de moins en moins. Ce sont des plantes un peu en désordre et s'adaptent bien au jardin naturel et aux zones moins formelles. Cultivar: Barr's blue, Barr's pink, barr's violet, purple cloud, purple dome, Hella Lacey.

Aster novi-belgii également appelé a. dumosus. Plante dressée qui fleurit à la fin de l'été avec des capitules de 5 cm sur des tiges très ramifiées. La couleur typique est le violet, mais il y a aussi des roses et des blancs. Ils veulent un sol riche et humide et doivent être divisés très fréquemment. Malheureusement, ils peuvent facilement être affectés par l'oïdium et les acariens et nécessitent donc une surveillance constante. La hauteur est très variable: de 30 cm à presque 2 mètres. Cultivar: Audrey, robe bleue, Fair lady, lady in blue, Marie Ballard, Snowsprite.


Curiosités sur Settembrini

Pour les vrais amoureux de cette espèce et pour tous ceux qui sont attirés par les nouvelles et les détails curieux, voici quelques choses que tout le monde ne sait pas sur septembre.

- Tout d'abord le nom latin, aster, signifie étoile

- Les soldats français ont utilisé cette fleur et en général les étoiles pour célébrer les morts au combat qui s'étaient distingués par leur courage et leur audace

- JE. septembre ils sont l'une des rares espèces qui ne sont pas mangées par les cerfs, qui ne supportent pas l'odeur et le goût piquant des feuilles

- Dans certaines régions, septembre sont également appelés marguerites de San Michele, en raison de leur période de floraison fin septembre, période au cours de laquelle le célèbre saint est également célébré

- On croyait autrefois que le mois de septembre brûlant aidait à éloigner les serpents

- Septembre sont souvent associés aux chrysanthèmes, autres belles fleurs de cette période de l'année

- Il existe plus de 600 espèces d'Astri



Vidéo: Raydons Favorite Aster in Full Bloom